Opere
Arturo Carmassi

BIOGRAPHIE

Arturo Carmassi est né à Lucques en 1925 et en 1930, il a suivi sa famille à Turin où il a étudié à l’Académie Albertina et a travaillé jusqu’en 1952. Après avoir voyagé en Europe et travaillé quelque temps à Paris, il s’installe à Milan où il noue des relations avec Gino Ghiringhelli, propriétaire de la galerie « Il Milione » qui devient son marchand. L’année suivante, ses œuvres ont été mises en place dans d’importantes expositions à l’étranger: au Brooklyn Museum de New York, à la Biennale de sculpture d’Anvers et à la « Junge Italianischen Plastik » à Darmstadt et Düsseldorf. Au milieu des années cinquante, Carmassi a développé un fort intérêt pour la sculpture et dans la décennie de 55 à 65, son activité de sculpteur a pris de plus en plus de place, à tel point qu’il s’est installé en Ligurie, à Bocca di Magra, où il a mis en place un grand atelier de sculpture donnant vie à de grandes œuvres, qui trois ans plus tard le verra protagoniste avec une salle personnelle à la Biennale de Venise. En 66, Carmassi fit un voyage en Bretagne puis se retira dans la campagne toscane, à Torre di Fucecchio, entre Florence, Pise et Lucques. Depuis la seconde moitié des années 70, il se consacre principalement à la lithographie et à la chalcographie  et est appelé à exposer et à assister à des rencontres culturelles dans des musées et des institutions en Europe et aux États-Unis. Depuis les années 50, il a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment: « I Premio Nazionale di Pittura 'Golfo di La Spezia' » (1950); « Biennale Internazionale d’Arte » à Venise (1952; '54); Musées d’art moderne à Paris, Bruxelles, Rome et Espagne (1955); Carnegie Institute, Pittsburg (1956); Brooklyn Museum, New York (1957); « Junge Italianischen Plastik », Darmstadt et Düsseldorf (1958); « Biennale » à Amsterdam (1958); Institut de technologie de l’Illinois, Chicago (1960); Johannesburg (1960); « La nouvelle génération dans l’art italien », Dallas, San Francisco, New York (1960); Palazzo dei Diamanti et Castello Estense, Ferrare (1962); « Triennale Internationale de Gravure sur Bois », Allemagne, Suisse, Brésil (1975-'76; '79); Musée national d’art moderne, Tokyo et Kyoto (1976); « Museo Immaginario di Carmassi », Académie Français, Rome (1986); Galleria Il Ponte, Florence (exposition personnelle, 1992; '94); Palazzo Primavera, Terni (2005); CAMEC, La Spezia (2008). Il est décédé à Fucecchio le 27 janvier 2015

OPERE